POLYESTER

Margot Alexandre & Nans Laborde-Jourdàa

conception Nans Laborde-Jourdàa
mise en scène Margot Alexandre et Nans Laborde-Jourdàa
scénographie Lucie Gautrain
costumes Louise Digard
lumières Kelig Le Bars
perruques Cécile Kretschmar assistée de Jean Ritz
collaboration artistique Valentine Vittoz et Axel Ibot
production TORO TORO

Coproduction Théâtre Garonne, scène européenne – Toulouse et Compagnie Vous êtes Ici – Un festival à Villeréal
soutiens CDDB Théâtre de Lorient – Théâtre de Vanves – Théâtre de l’Aquarium – Carreau du Temple – Théâtre de la Tempête

Ce projet est soutenu par la Drac Nouvelle-Aquitaine – aide aux projets compagnie dramatique
avec le soutien de l’OARA
avec la participation artistique du Jeune Théâtre National

Pièce pour dix jeunes danseur.se.s amateur.rice.s et trois comédien.ne.s
La mélancolie des chaussures compensées, un coup de foudre, des larmes sur la plage de Lopes-Mendes, une descente aux Enfers, Kelly Miller, un gala de Noël, trois justaucorps et un appareil dentaire.


Nous avons imaginé POLYESTER comme un hymne à l’adolescence et au pouvoir de la fiction, un objet où viendraient s’entrechoquer différents registres en collaboration avec un groupe de jeunes élèves d’une école de danse.
Est-ce qu’un livre peut changer une vie ? Avec POLYESTER, nous nous demandons comment l’art peut nous atteindre, nous construire ou encore nous faire appréhender le monde différemment. Imaginer Grand Studio, une saga littéraire de 46 tomes sur la danse nous permet de faire parler les jeunes sur leur pratique artistique mais aussi sur leur rapport à la dépendance. Dépendance à une histoire qui ne connaît pas de fin, un Mille et une nuits contemporain dont le.la jeune lecteur.rice attendrait, le cœur tremblant, le prochain épisode. Une façon de questionner notre rapport compulsif d’aujourd’hui à la consommation de séries, à internet. Il est important pour nous que ce soit ici d’un livre dont il est question. Parler de notre rapport à l’objet livre, au pouvoir donné au lecteur de suggestion et d’imagination. Grand Studio est une histoire à rebondissements, sans dérision, qui se réinvente à chaque tome. Elle nous permet de nous amuser des clichés, des codes de la littérature adolescente et de sa présupposée pauvreté, pour parler de ce moment charnière entre l’enfance et l’âge adulte.